Essaimage, transhumance et pollinisation des cultures par les abeilles

L'essaimage

Abandonner sa maison
La reine, à l’approche du printemps, reprend son active ponte, de nombreuses abeilles naissent et la ruche se surpeuple, devient étroite et le manque de place se fait sentir.
Alors, il faut partir et laisser la place aux jeunes et tout recommencer dans un nouvel abri.
La reine part alors, avec une partie de la colonie et se dirige vers un endroit, inconnu ou déjà repéré par des « visiteuses ».
C’est l’essaimage…
Les fuyardes avec leur mère, s’installent sous un toit, dans un arbre, dans une cheminée ou bien sur dans une ruchette vide laissée là, en attrape.

La Transhumance

Comme les bergers qui chaque année conduisent leurs troupeaux sur les alpages, l’apiculteur (berger des abeilles) déplace ses ruches au fil des saisons et surtout des floraisons, parfois même sur de longues distance.
À la fin du printemps il y l’acacia, miel particulièrement connu et recherché.

Il est ainsi possible d’éviter les disettes locales, mais aussi et surtout d’effectuer sur une même ruche deux ou trois récoltes de miel de qualités différentes.

Pollinisation des cultures

Comment améliorer la pollinisation des fleurs et assurer de meilleurs fruits ou graines ?

Eh bien c’est simple !!!
On déplace des ruches, pleines de bonnes abeilles butineuses, à proximité d’un champs de plantes ou arbres en fleurs et le tour est joué